50 ans du jumelage entre Lörrach et Sens : l’OHVS y était !

P1030215Le week-end dernier, à l’invitation de la Stadtmusik et de la ville de Lörrach, l’OHVS a eu le très grand plaisir de donner un concert au Burghof, dans le cadre des 50 ans du jumelage entre les villes de Sens et Lörrach.

Lors de cette soirée, les deux orchestres de Lörrach et Sens ont joué séparément, puis ensemble en terminant par l’hymne européen. Ce fut un très beau moment d’échange entre les musiciens des deux pays devant un public nombreux, parmi lequel se trouvaient  le Consul Général de la République fédérale d’Allemagne à Strabourg, le Maire de Lörrach Jörg Lutz et Charles-Hervé Moreau, 1er adjoint au maire de Sens.

Concert de l’An neuf

70x100_20161116_v1L’OHVS vous invite à son traditionnel concert de l’An neuf pour célébrer ensemble la nouvelle année dans le magnifique cadre des grands salons de l’Hôtel de ville de Sens.
Attention les places sont limitées. L’entrée est libre mais la réservation est vivement conseillée

Deux horaires pour ce concert :

Samedi 16 janvier à 18 h – réservation close

Dimanche 17 janvier à 11 h – réservation close

« Concert patriotique – 1915 : L’enlisement »

A3_20151027_v1_vDans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Sens et la Compagnie du TMS vous convient au spectacle « Concert patriotique – 1915 : L’enlisement ». À travers des lectures de textes de poilus et de musiques de l’époque, la période 1914-1918 est retracée année par année.

Mercredi 11 novembre à 16 h 30, au Théâtre Municipal de Sens.
Entrée libre – Réservation close

Naissance

SSB_v3_vectoriseL’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Sens a le plaisir de vous annoncer la naissance de sa fanfare de rue, le « Senon Street Band ».

Cette joyeuse bande de « lérots » vous donne rendez-vous le samedi 11 juillet au centre ville de Sens à l’occasion du grand déballage organisé par la municipalité

Une journée très particulière pour l’OHVS

20150524_065519Après 4 mois de travail intensif sur 2 morceaux (Emperor, morceau choisi et Arizona, morceau imposé), l’OHVS se présentait ce dimanche 24 mai 2015  au concours national d’ensembles musicaux organisé par l’École de Musique Danse Théâtre du Roumois sous l’égide de la CMF.
Après son premier succès obtenu en 2012, avec une 1ère mention « très bien » en 2ème division, elle réitérait le défi au niveau supérieur : la 1ère division.
Départ à 6h du matin, pour Bourgtheroulde, en Eure et Loire, pour passer à 11 h devant un jury composé de professionnels et un public de passionnés.
Préparation du matériel à l’extérieur (!), pas de salle de chauffe…20150524_103004
Avant d’entrer dans la salle, les dernières blagues fusent, les musiciens sont détendus, mais impatients de jouer.
Quelques minutes d’échauffement, position idéale : pieds à plats, et dos bien droit pour une concentration maximale. Une vingtaine de minutes plus tard, clap de fin, satisfaction du travail accompli, ne reste plus que l’attente du verdict. Après les délibérations du jury, les résultats sont communiqués à tous les orchestres réunis dans une ambiance joyeuse et attentive.
L’OHVS obtient les notes de 18/20 pour Arizona et 19/20 pour Emperor avec un 1er prix et une mention très bien ! Le travail, les heures de répétitions et l‘exigence de notre chef d’orchestre ont payé. La prochaine fois, l’Harmonie pourra se présenter en division « supérieur ». Ce résultat ne serait rien sans l’implication de chacun, et la motivation insufflée par notre directeur. Le jury a été embarqué dans les musiques et l’interprétation proposées par l’orchestre.
 OHVS_20150524_Bourgtheroulde-Groupe_resize
Ce concours fut une nouvelle fois l’occasion de rencontrer et partager de très bons moments avec d’autres musiciens, d’échanger dans un esprit de saine émulation. Moment unique pour faire un point sur le niveau d’un orchestre avec l’effectif et les moyens disponibles à cet instant précis.
Merci à Bourgtheroulde pour un tel évènement, qui demande beaucoup d’organisation afin d’accueillir au mieux tous les orchestres.
Merci aussi pour les messages d’encouragements que nous avons reçus, tout comme aux personnes qui se sont déplacées pour venir nous supporter et nous écouter.